Jongler sur Lyon

Le jonglage enflammé est une pratique peu connue et comportant des risques, c’est pourquoi il n’est pas simple de trouver un cadre correct pour s’initier ou se perfectionner.
L’association a pour objectif à long terme de fournir ce cadre sécurisé et légal aux jongleurs de l’agglomération, mais ce n’est pas chose aisée.
Voici donc l’état actuel du jonglage enflammé sur Lyon :
Jouer avec le feu est, pour des raisons évidentes, interdit sur l’espace public.
Cependant, la police municipale « tolère » globalement deux exceptions.

La première est appelée par les participant la « session du Jeudi ». Elle se déroule comme son nom l’indique le jeudi soir (aux alentours de 21H30), à un endroit précis : les quais de Saône, en face du Vieux Lyon. C’est la session historique de l’ADFL et son emplacement nous a été conseillé par un policier en 2008.
La disposition des lieux permet une séparation assez claire des jongleurs et des spectateurs, ces derniers pouvant s’asseoir sur les escaliers formant des gradins pour profiter du spectacle en sécurité. Les jongleurs devront bien entendu être attentifs aux passants et aux éventuels spectateurs, ainsi qu’à la présence de la Saône à leurs pieds (attention à la perte définitive de matériel… les accidents de ce type sont rares, sans gravité, mais souvent très tristes…).

La session du vendredi a une histoire plus ancienne et tumultueuse. Aux débuts des années 2000, la session du vendredi ou « session Bellecour » (du nom de la place où elle se tient) rassemblait un nombre considérable de jongleurs attirait beaucoup de spectateurs, au point que la fréquentation atteignait sans mal la centaine de personnes.
Malheureusement, cette manifestation ne bénéficiait d’aucun cadre et a souffert de sa notoriété, attirant toujours plus de personnes désireuses de pimenter leur soirée alcoolisée au détriment du confort et de la sécurité de tous. La session s’est donc étouffée petit à petit.
Jusqu’à récemment seule une poignée de motivés continuaient de jongler le vendredi soir dans l’angle de la place Bellecour, mais aujourd’hui l’ADFL a pour vocation de reprendre le flambeau et de raviver la flamme de cette soirée déchue. Il n’est donc plus rare de voir un petit nombre de jongleurs éclairer la façade du bâtiment « Only Lyon », parfois sous l’œil des agents de police qui ne sont que très rarement intervenu (attention aux nuisances sonores ou à l’alcool qui viennent ternir l’image du jonglage et dégrader la sécurité de la pratique).

ATTENTION : Les sessions décrites plus haut sont des manifestations spontanées pour l’instant sans lien avec l’association ADFL, qui n’est en aucun cas responsable des agissements des jongleurs présents ou de leur sécurité. Aucun accord officiel n’a pour le moment été étudié avec la mairie qui s’en tient généralement à une surveillance accrue de la pratique.
Les membres de l’association font leur possible pour être présents lors des rassemblements et apporter leur matériel et leur expérience afin d’éviter au maximum tout incident. Toutefois ! En plus des règles de sécurité relatives à la pratique du jonglage enflammé qui doivent être connues par tout jongleur feu digne de ce nom, l’association tient à rappeler une évidence :
en cas d’accident, il est impératif de prévenir les pompiers (18) le plus rapidement possible. Le caractère « illégal » du jonglage enflammé ne les empêchera pas de porter secours à la victime et ne doit en aucun cas être une source d’hésitation ! Non seulement la santé de la victime est largement prioritaire à tout autre chose, mais les jongleurs ne devraient pas être inquiétés par les autorités tant que les mesures de sécurité ont été prises. Cela ne signera pas l’arrêt des sessions feu à Lyon, il est même probable qu’une réaction responsable et efficace redorera le blason du jonglage enflammé. Un accident mal géré aura certainement l’effet inverse.

Si vous souhaitez vous joindre à ces rassemblements, vous pouvez nous rejoindre sur le groupe facebook des Arts du Feu Lyonnais.

Nous vous conseillons aussi de vous renseigner au plus vite sur les mesures de sécurité à prendre et les réflexes à avoir pour pratiquer le jonglage enflammé en toute sécurité. Une page de ce site y sera bientôt dédiée.

Victor, président des Arts Du Feu Lyonnais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *